les cuisiniers

Apporter vos bouteilles

Je ne suis pas un inconditionnel de la dinde, c’est souvent très sec – c’est une viande très peu grasse –, sans compter qu’il en reste toujours beaucoup et que le réchauffage la rend encore plus sèche. Autre désavantage, les cuisses et la poitrine ne requièrent pas le même temps de cuisson, alors cuire une dinde entière, même à Noël, ne m’inspire guère. Je propose donc de procéder en deux volets. Tout d’abord, faire cuire la poitrine au four, lentement, après l’avoir farcie (sous la peau) de purée de pistache pour donner un goût de noisette et du croquant. Quant aux cuisses, procéder comme pour les cuisses de canard. Une fois cuites, les mélanger à l’oignon caramélisé pour donner un côté moelleux. Finalement, utiliser le jus de volaille naturel, bien le faire réduire avec un peu de beurre, du sel et du poivre.

nos

menus dégustation

LA MER 4 services: 62.37$

 

Crudo de saumon de l’Atlantique, jus d’orange Floride réduit, pickles d’échalotes françaises, lait de coco salé et feuilles de coriandre.

 

Crème de tomates éclatées au four, crème sûre aux œufs de poisson volant, échalottes, frites et huile d’olive persil frisé.

Pétoncles 10-20 Côte-Est Américaine poêlés au beurre noisette, panais 3 façons (purée, frit, pickles), pois verts et crémeuse à l’ail confit

LA TERRE 3 services : 51.42$

 

Carpaccio mi-cuit de contre-filet de boeuf PRIME, grébiche presque classique, blanc d’œuf haché, pickles d’oignons, chips de pomme de terre à chair jaune et huile herbe.

 

Jarret d’agneau vin rouge, beaucoup d’herbes, cuit sous-vide, rattes SaintGabriel au gras de canard, tomates cerise confites lentement, grains de moutarde gonflés et jus de viande beurré.

Group 7@2x

Les deux secrets d’un succès : la Qualité et Créativité.

paul bocuse

chef cuisinier

Shopping Basket